Une opportunité incroyable

« J’ai toujours voulu vivre une expérience Rugby en Nouvelle-Zélande. Entre la fin de mon contrat de centre de formation et le début de mon contrat professionnel avec Provence Rugby j’ai, grâce à Overseas- Connect, intégré l’académie de Wellington.

Je voulais profiter de cette expérience pour progresser techniquement et faire évoluer ma vision du jeu en me confrontant à un rugby différent de celui pratiqué en France et j’en ai profité pour découvrir la culture Maorie, améliorer mon anglais et visiter le pays : Auckland, Queenstown, Milford Sound… Magnifique !!! »

Clément Querru raconte :

« Pendant mes huit semaines passées sur place, j’ai participé aux séances de préparation physique avec les joueurs de l’académie. Le but était de développer les qualités de vitesse et d’explosivité ! Les jeunes néo-zélandais sont impressionnants dans ces secteurs.

Je travaillais quotidiennement les skills dans des séances personnalisées avec Rodney So’oialo et Cory Jane, deux anciens All-Blacks. Ils insistent sur les petits détails qui permettent de réaliser les gestes justes dans les situations compliquées.

Pendant mes périodes de repos je travaillais au Green Man, un pub de Wellington où j’ai été accueilli par Kirsten Kelling la Directrice. J’étais serveur ce qui m’a permis rapidement de faire évoluer mon anglais et de m’imprégner de la vie Néo-Zélandaise»

« Je faisais parti du club de « Pare-Plim » avec qui je jouais le week-end dans le championnat de Wellington où l’on croise régulièrement des joueurs évoluant dans le championnat de Mitre 10 Cup, des Baby-Blacks ou des joueurs de Super Rugby qui reviennent de blessure ou qui ne sont pas sur la feuille de match les week-end. Il y avait, par exemple, dans mon Club  Richard Judd un des demi de mêlée du squad des Hurricanes. »

« Je me suis éclaté dans ces matchs de championnat où les joueurs se retrouvent pour prendre du plaisir avant de penser à la compétition. C’est  un rugby d’évitement où les avants sont aussi bons ballon en main que les trois quarts, cela donne un rugby de vitesse vraiment sympa à jouer et à voir. »

« Enfin je voudrais remercier la famille d’accueil chez qui je vivais pendant l’expérience,  Adrienne, Kelvin et leurs deux filles Lena et Eva. J’ai passé un super séjour à leurs côtés dans leur maison de Porirua au nord de Wellington. Ils sont l’image parfaite de l’hospitalité néo-zélandaise. Je ne vais d’ailleurs pas tarder à les revoir car j’ai l’intention de retourner en Nouvelle Zélande rapidement mais cette fois pour visiter ! »